Archives de catégorie : tranche de vie

Love (sex) song

Love (sex) song

 

you are so sexy

ton cou de marquise qui dessine mes lèvres

I can’t believe you’re forty

vos lèvres mademoiselle, vos lèvres, donnez-les moi que je les lèche, que je les déguste

kisses on your strawberry lips

my kitten, my sweet kitten

tes baisers sont si bons, si doux, tu arrêtes le temps

permets-moi de passer ma main entre ta fesse et ta culotte, doucement…comme tu es douce…

just you and me a bottle of wine and the desire I’ve got for you

tes yeux avalent mon sourire

 tu es une marqueuse de souvenir

tu es plus rusée qu’une renarde et belle comme une louve

you’re such a nice doll

tu es si petite, si minuscule, je te mangerai

reste sauvage ma belle chatte, je te flatterai que tu deviennes mienne

je veux te voir sourire, un vrai sourire

combien de temps me reste-t-il pour tu te décides à devenir mienne?

did I already told you you’re so pretty?

come here, I want to touch you again

when you suck my dick, makes me feel like I can fall in love with you

I miss your kisses, I miss your little nasty ass my love

 

Advertisements

love is what you want (Tracey Emin)

IMG_0200 l’amour fait mal.

l’amour fait bien.

c’est tout ce qu’on veut non? jusqu’à la fin…

http://www.traceyeminstudio.com/

jeudi dernier

Jeudi dernier, je suis allée à Victoriaville pour la deuxième fois. La première fois, c’était le 4 mai 2012.

Je suis allée témoigner pour la défense d’un camarade de classe. Pauvre ti-pit.

Mon témoignage, que l’avocat imaginait d’une voix forte et claire, enrichi du trémolo bien choisi au moment où il le fallait, a été plutôt un témoignage à la voix brisée de celle qui a vu.

Je suis désolée. J’étais trop sincère. Ma foi en l’humanité avait pris le bord…Et puis, voilà. J’ai pleuré encore de voir…

Capture d’écran 2013-11-24 à 20.36.42

être artiste

11_bJe suis une artiste, une grande artiste. Je sais que vous le savez, je vous devine, je vous sens derrière moi. Vous vous dites que je serai bientôt célèbre. Je le sais bien. Je suis à un doigt du succès. D’ailleurs, j’ai envie de faire un scandale. Juste pour mousser mon image. Je n’ai pas à faire grand chose; je suis déjà extravagante.

Par exemple cette soirée là, je vous ai bien eu. J’ai travaillé tout le vernissage sans daigner vous accorder la parole. Je suis gonflée.

Vous ne pouvez pas comprendre mon art. Alors, vous vous fâchez ou vous n’osez dire un mot sur celui-ci.